L'église Saint Jean

L’église Saint Jean l’Evangéliste est achevée en 987, sur le modèle de la chapelle palatine d’Aix-la-Chapelle. Son plan est circulaire, présentant un centre octogonal entouré par un déambulatoire. Notger y installe 30 chanoines.

C’était l’église préférée de Notger. Celui-ci aimait sa résidence dans le cloître, y trouver le calme et ouvrir sa porte aux pauvres. Il est « ensépulcré » à Saint Jean.

De nombreux éléments historiques ont été reportés dans le cloître actuel, venant notamment de l’ancienne église saint Adalbert. 
La tour romane carrée date des XIème et XIIème siècle. Elle est l’élément le plus ancien de l’église.

Une partie de la galerie du cloître date du 16ème siècle.
En raison du sol gorgé d’eau (ancien bras de la Meuse), 
l’église s’est effondrée et a été reconstruite entre 1754 et 1770. 
L’intérieur est néo-classique et contient de belles sculptures: 
le calvaire de la Vierge et Saint Jean (13ème siècle) 
et une remarquable Sedes Sapientiae (1230).

En 1917 sont fondues les premières cloches de ce qui va devenir le carillon de St Jean, qui comporte aujourd’hui 34 cloches. Des concerts de carillon ont lieu régulièrement et des élèves viennent aussi s’y exercer.

Au conseil communal du 16 mars 2006 la ville de Liège demande le classement de l’ensemble du site comme monument exceptionnel, ce qui a été ensuite accordé 
par la Région Wallonne.

En 2009, Mgr Aloys Jousten, évêque de Liège, confie l’animation de 
cette collégiale aux frères dominicains. Elle est maintenant le lieu 
de joyeuses célébrations et de conférences.

Sedes Sapientiae

 

Imprimer E-mail